dimanche 12 juillet 2009

Tram Trini et Prom


Samedi 11 juillet inauguration par le Maire de Nice, Président de la C-U, Ministre de l'Industrie, d'une maquette grandeur nature du tram, sur le futur tracé de la ligne 2. Une idée de maquette émise par Hervé Cael et reprise par Christian Estrosi, comme quoi il n'est pas nécessaire d'être d'accord sur tout pour faire preuve d'intelligence et accepter les idées des opposants.
Le rouleau comprésseur est en route, rien ne pourra l'arrêter, même pas les "conditionnels futurs" utilisés par C. Estrosi dans son discourt pour entretenir un semblant de suspens. Un discours déroulant une vision à 360° du futur Nice Côte d'Azur tél que le conçoit le Président de la C-U. De nombreux projets de travaux d'embellissements de création d'infrastructures et surtout une annonce du choix définitif des tracés des transports en commun de l'ensemble de la C-U prochainement, nous attendons de connaître notre sort dans la banlieue Est.
Il a rappelé que pour la ligne 2 la concertation n'est pas terminée, son choix en faveur de la Prom pas encore entériné, dit-il.. mais mais alors, pourquoi une maquette sur la prom, pourquoi n'installe t-il pas une maquette sur le tracé du centre ville aussi, les niçois pourraient juger des deux tracés ?
Après tout, le débat entres niçois nous laisse sur notre faim, certes nous aimons la capitale de la Cote, certes la promenade est une vitrine du département qui doit être valorisée, mais nous attendions enfin un geste d'équité en faveur des plus défavorisés après l'arrivée du jeune maire. Nous éspérions un arbitrage en faveur du tram dans la vallée des Paillons à La Trinité en 2012 et c'est la promenade qui occupe tous les esprits et les budgets. Oui nous sommes déçus.
Rudy Salles, Adjoint au tourisme de Christian Estrosi, Député de notre circonscription ne semble pas gêné autre mesure du choix en défaveur de l'Est, tout comme notre maire de La Trinité et sa suite, venus assistés bien sagement à l'excellent discourt d'un Christian Estrosi Maire- Président -Ministre maîtrisant parfaitement ses dossiers. Notre petit maire trinitaire est hors jeu, d'ailleurs il s'y est mis tout seul trop redevable, il est inutile de compter sur sa volonté politique pour faire avancer le dossier du tram à La Trinité.
"Le tram ont s'en fou !" à répondu agacé notre premier magistrat trinitaire à un élu de l'opposition Mr Polski, lors du dernier conseil du 25 juin, c'est une réponse dramatique pour la commune.
Nous perdons 10 ans de retard à cause de son renoncement. La commune perds des habitants qui ne trouvent plus de réponses à leurs besoins et vont ailleurs alors qu'une zone de 3,5 hectares est en friche et devrait répondre aux besoins des centaines de jeunes qui recherchent des emplois des logements des équipements, ils doivent partir ailleurs.
C'est une situation unique dans l'histoire de notre commune, une régression lamentable qui illustre parfaitement le manque de combativité de cette équipe majoritaire.

Non ! le tram on ne s'en fou pas monsieur le maire J-L Scoffié, nous faisons tout notre possible pour l'avoir avant 2017 contrairement à vous , nous ne sommes pas résignés d'avance.
Il s'en fou d'avoir le tram à La Trinité, mais il fait le déplacement à Nice pour assister à l'inauguration d'un maquette, Va comprendre, étrange non?
Les élections régionales sont en ligne de mire, notre "dynamique" maire serait-il volontaire à la candidature ?

4 commentaires:

Vivre Ensemble pour La Trinité a dit…

Le "Busway" dénommé «BHNS » (Bus à Haut Niveau de Service) est un bus en site propre dimensionné aux besoins spécifiques d'une desserte urbaine. Ses avantages par rapport au Tram sont nombreux : Réalisation des travaux moins longs et moins coûteux, niveau de service équivalent au tram, site propre, quai identique au Tram, etc...

Donc , avec les mêmes budgets il est possible d'imaginer que le Busway arriverait 2 ans avant et irait plus loin avec le même budget vers Cagnes et vers Contes, c'est tout de même une option cohérente à étudier sérieusement, ne pensez-vous pas ?

Le comité de concertation et de réflexion aura à se déterminer en dehors des influences et intérêts particuliers, se qui risquent de compliquer le résultat.

Mais il faudra que le comité se souvienne des populations qui vivent à l'est de la Communauté Urbaine.

Vivre Ensemble pour La Trinité a dit…

Nouvelle ligne de Tramway à Nice :
propositions pour un vrai projet écologique, démocratique et raisonné

Vendredi, avril 10 2009

(Communiqué de presse diffusé le 7 avril par le Mouvement Démocrate des Alpes-Maritimes)

Face à une proposition insuffisante de l'équipe municipale, n’offrant ni vision globale,

ni prospective créative, ni cohérence avec le plan climat départemental,

le Mouvement Démocrate des Alpes-Maritimes défend un vrai projet raisonné pour

sauvegarder la qualité de vie de tous ceux qui verront, emprunteront, et paieront le tramway.

Pour donner à ce projet l’envergure qu'il mérite, nous proposons :

1. de scinder le tracé de la ligne 2 passant par la Promenade des Anglais :

- un premier tronçon classique de l'Aéroport au boulevard Gambetta ;

- un deuxième tronçon du Boulevard Gambetta jusqu'à Masséna sans voiture avec le seul

tramway, passant au milieu de 16 hectares de jardin, créant un espace piétonnier de qualité

et de partage de vie ;

2. d'équiper les jonctions vers Cagnes-sur-Mer et La Trinité de "Busway",

bus de grande capacité (140 places) fonctionnant au gaz naturel (énergie propre) ;

3. de réorganiser efficacement les déplacements départementaux,

en raccordant la voie Matisse à l'autoroute par un tunnel, en créant côté Villefranche-sur-Mer

un tunnel de sortie de l'autoroute au niveau des Ponts Jumeaux, et en prônant la gratuité pour

le contournement autoroutier de Nice ;

4. d'offrir progressivement une solution globale de remplacement des moyens de transports polluants

à des coûts économiquement raisonnables, avec de petits véhicules en libre service (à air

comprimé ou électriques), des solutions de co-voiturages, de taxis collectifs et de

navettes maritimes ;

5. de financer des travaux forcément très onéreux en utilisant le cadre du plan

banlieues du Gouvernement et en vendant une partie du patrimoine surnuméraire de la

commune.

Les modifications affectant les déplacements des niçois dans les années à venir (lieux de vie,

modes de vie, lieux de travail) vont être d’importance.

Le projet actuel de l'équipe municipale, c'est « toujours plus de la même chose », sous peine

d’avoir encore 10 ans de retard sur la réalité.

Le Mouvement Démocrate est convaincu que le projet de la nouvelle ligne de tramway

doit adopter une vision nouvelle, créative et globale de Nice en tant que ville ouverte sur

son territoire, en choisissant une démarche raisonnée qui replacera les niçois au centre de

leur environnement.


Les élus du Mouvement Démocrate des Alpes-Maritimes

DéDé a dit…

Gilles je t'ecris rien à voir avec le tram mais dis moi,hier pour le jumelaje c'etait pas une de tes colistiaire qui traduisé en italien ???
il me semble que j ai déja vu sa tète ,je voullais t'en parlé hier mais tu n'etais plus la au moment de l apero

DéDé

TAVAN a dit…

LETRAMON S'EN FOU

S'IL N'Y AVAIT QUE LE TRAM???