samedi 1 novembre 2008

Bonjour à tou(te)s,

Notre référé transfert de compétences a été rejeté sans aucune motivation par le juge comme vous avez pu le constater à la lecture de l’ordonnance reçue .

Grande première juridique ! Par ailleurs, notre requête a été considérée comme recevable; Nous préparons donc un nouveau recours contre l’arrêté de transformation lui-même.

Notre action a eu comme effet collatéral de remettre à plat les statistiques démographiques. Du coup, au lieu des 533070 habitants annoncés par la Préfecture début septembre on en est maintenant à 500264. Ce qui signifie que sans Coaraze ( 654 habitants) la CU est morte ! La stratégie adoptée jusque ici par la municipalité n’a maintenant plus de sens : Coaraze ne peut plus compter sur sa discrétion pour se retirer sur la pointe des pieds de la CANCA, Estrosi ne peut plus se le permettre. Coaraze pour sortir de la CANCA doit être partie prenante d’une redéfinition globale de l’inter- communalité à l’échelle départementale.

Concrètement, cela signifie stopper le rouleau compresseur CU en ne se prononçant pas sur l’arrêté préfectoral et en prenant une délibération tout de suite pour signifier la volonté d’en sortir.

Cela est-il envisageable rapidement ? Les élus de Coaraze doivent trancher

Cordialement

Gilles

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Mauvais perdant en plus!!!!!

Vivre Ensemble pour La Trinité a dit…

ANONYME, C'EST PAS PERDU, PREND LE TEMPS DE LIRE ET ESSAYE DE COMPRENDRE;

JEAN DE LAFUONSANTA a dit…

CANCA ou CANCU?

AGGLOMERATION OU URBANITÉ?


Monsieur Rainero,

Celle ou celui qui n'a pas compris qu'il fallait en finir avec ces petites et moins petites communes, 36 000 rien qu'en France, n'a pas fait l'effort de voir que le monde à changé et continue de le faire!
Cela ne veut pas dire pour autant que ceux ou celles qui sont pour,
soient plus avancés dans la réflexion?
la caporalisme aidant?

Depuis longtemps nos villages et villes se sont transformés,
une image est parlante, nous pouvons aller de La Bocca jusqu'à Menton et au de là, sans vraiment quitter le tissu urbain, et de même en remontant certaines de nos vallées, en particulier la Paillon.
Vous le savez, nous le savons, changer la façon de gérer de tels territoires relève de l'urgence...
Nous n'allons pas nous plaindre que le maire de la Trinité est moins de pouvoir, en a t-il vraiment?
souvenons nous dans quelle condition il à signé, des deux mains et en catimini,
l'entrée de la commune dans la Canca???
pour le résultat que nous obtenons,
il n'y a pas de raisons objectives, l'un ou l'autre?vous le savez comme moi,
en un mandat, il n'a pas été capable de redresser les finances de la commune, c'est encore la faute à M. Broch bien sur?
il continuera à faire le 3V et les mariages, jusque là aucun risque, regardez l'état de l'église c'est le reflet de l'état de la commune, le Sivom est la seule bouée qu'il est et pour quel résultat?
Pour revenir à l'Agglo ou à l'Urbain, nous profiterons d'actions et de visions globales, en principe bien sur, sur le fond rien de nouveau.
Votre problème de "refus" du passage de l'un à l'autre relève de la "manière" et surtout de l'absence totale de "pédagogie", disons le plus clairement, l'absence de démocratie, pas de discussion, passez il n'y a rien à voir (voir le 3V n° 182, le dénigrement oui la communauté?).
Cette "résistance" que vous opposez à l'absence de démarche,
nous ne pouvons pas parler de programme de l'équipe Municipale,
ou est-il?

cette situation vous honore,
vous êtes l'Opposition,
n'en déplaise au rédacteur en chef du 3V, qui rêve à une mole-opposition,
dans le style étrange, d'un ancien membre de Parti Socialiste et Conseiller Municipal, dont le nom m'échappe (Jaki ou Jean?), qui malgré lui ou elle (?), et l'isolement dans lequel il ou elle (?) s'enferme,
fait de lui ou elle (?), le collaborateur direct du rédacteur en chef et "syndic" de la majorité Trinitaire et n'oublions chef de l'UMP des 15 hectares de la commune.
Merci de nous rappeler que nous ne sommes pas encore dans une République bananière, persistez organisez vous à l'échelle de la Communauté et surtout n'oubliez pas la vallée du Paillon.

Cristofari a dit…

C'est sur il faut prendre le temps de lire et de bien lire parce que pour le comprendre le DGILOU il faut se lever tot....
Deja le texte en grosse lettre (verdana 24)ça le fait pas revoit ton texte bouricot,ensuite commence par decoller la merde que tu as fait avec tes affiches !!!!(et ça se dit ecologiste) pasteque va (vert externe rouge interne)
et dire que tu voullais casser du rouge quand tu etais adjoint !!!!
Je retourne ma veste ..je retourne ma veste ..toujours du bon coté ???
tu te prends que des vestes oui....

patrick

Vivre Ensemble pour La Trinité a dit…

Gilles bonjour,

je n'arrive pas très bien à suivre la géométrie variable des élus trinitaires, pourrais tu développer un peu mes interrogations;

Dernièrement tu t'es rapproché de Marti (PC) sur la question du "A" ou du "U" à propos de la Communauté, j'espère qu'il ne s'agit pas simplement d'une lettre, mais de LA lettre?

Par ailleurs, ton collègue élu par hasard (EX-PS), après la démission,
suite à la déception, que la très grande majorité des trinitaires n'ait pas votés pour LA tête de liste (FUTURE EX-PS), LA tête de liste claqua la porte et s'en fut!
Le "remplaçant" par contre,
je ne le comprend pas très bien, difficile à suivre,
était-il un submersible ou un recalé de la liste UMP?
il me semble qu'il fait tout comme le maire?
Éclaire nous, pauvres trinitaires qui ne comprennent plus nada, Grenelle ou pas Grenelle,
merci de tes lueurs...



Envoyé par Isquierda Manuel à VIVRE ENSEMBLE POUR LA TRINITE le 2 novembre 2008 04:57

LE TRAM, LE TER ET LA VALLEE DU PAILLON,

M. Rainero,

pouvez vous me dire quand nous en sortirons nous,
sinon de ne pas connaître la géographie,
de l'égoïsme ambiant dans lequel nous sommes enfermé?
voir le "dirigisme" pour passer de la Canca à la Cancu?
- Pourquoi le tram s'arrêterait-il à la Trinité?
- Depuis quand y a t il une frontière entre la Cancu et les Vallées du Paillon?

même à Berlin il n'y plus de mur...
Bonne journée

JEAN DE LAFUONSANTA a dit…

Monsieur Rainero,

Le caractère c'est une question de forme,
gros, gras, mince...
ne parlons pas de goût,
des goûts,

c'est plus facile pour le simple d'esprit,
ces postillons n'ont aucun intérêt pour le débat,
c'est du même niveau que certaines pages jaunes d'un certain bulletin financé par les contribuables,
et qui n'a d'intérêt que pour les partisans fanatisés,
ils n'ont ni besoin de lire, ni de comprendre, sourds et aveugles devant le chef...
Dans le même genre, "écologiste pollueur", c'est cousu de gros fil blanc, à d'autre le petit trafic d'afficheurs,
et le photographe qui passe par hasard...

Surtout ne laissez pas se fanatiser le débat,
la raison est exigeante et n'a pas besoin de passion,
de la pédagogie, elle fonctionne dans les 2 sens, pour soit et pour les interlocuteurs.
Bonne continuation.

tavan a dit…

Djilou, tu me demande trop des forts,
lire et comprendre en même,
je n'y arrive pas,
je lis, après j'essaie de comprendre,
sinon je lis le 3v,
maintenant c'est possible,
ma fille a acheté un dictionnaire, j'apprend des mots,
mais tu vas rigoler, je ne comprend toujours pas?