lundi 2 mars 2009

PRISON DE NICE SUR LE TERCIER OU SUR LA LARRE ?

Cliquez sur l'image pour admirer la flore du plateau Tercier.





Le problème du choix de l'emplacement de la nouvelle prison de Nice est toujours d'actualité.

Rien n’est réglé officiellement.

Tout le monde en parle, sauf ceux qui devraient s'exprimer en premier chef.

Les solutions évoquées le sont sans demander les avis des populations concernées.
Différents acteurs politiques qui comptent ont émis des avis, ils semblent privilégier des solutions d’implantation à l’extérieur de la ville de Nice pour différentes raisons maintes fois invoquées. L'Est du département semblerait avoir "la faveur" des décideurs sans pour autant qu'ils expriment des arguments décisifs.
Invoquer la réhabilitation d'un quartier de Nice, en l’occurrence le quartier Florès- Pasteur, évoquer la création d’un square à la place d'une prison, pour justifier son déménagement c'est vraiment pas crédible.

Nous avons bien compris que le terrain de la prison à Nice est l'enjeu, et bien sûr la prison serait implantée chez les autres, loin très loin de chez eux. Nous pensons que ce n'est pas juste.
Messieurs, mesdames les décideurs, commencez donc à régler les problèmes que vous n'avez pas été capable de régler chez vous, consultez les populations concernées ensuite vous regarderez ailleurs!

L'augmentation sans précédent de la population carcérale est le fruit d'une politique qui est sans solution pour la sécurité. Les prétendues solutions mises en place pour répondre aux problèmes de la délinquance conduisent à incarcérer à tour de bras pour répondre à une idéologie dépassée du" tout répressif " et vont de pairs avec une démagogie électoraliste du "tout sécuritaire".Nous voyons déjà les limites au système mis en place. Il me semble évident que une des réponses au problème de la surpopulation carcérale serait d’appliquer des peines de substitutions et d'éviter les solutions porteuses de récidives, Ce qui se fait ailleurs dans des pays modernes. Nous pensons de plus , plus efficace de privilégier les actions en faveur d’une police de proximité et des soutiens aux associations.

Nous avons lu que la construction de prisons était un marché juteux, de grands groupes du BTP sont partis prenante ; nous avons d'autres pistes pour relancer l'économie et le BTP dans notre vallée du Paillon et n’acceptons pas les mauvaises idées qui viennent d’ailleurs.


Le débat est lancé, j'aimerai bien connaître clairement l’avis du maire de la commune de la Trinité sur le problème de la prison et sur le choix de son déménagement possible sur le plateau Tercier ou celui de la Larre. C'est de sa responsabilité de premier magistrat de prendre position. Nous sommes prêts à engager le dialogue sur le sujet.

Notre avis est clair , pas de prison ni sur le Tercier Ni sur La Larre.
Nous, nous donnons notre avis et nous revendiquons clairement et sans ambigüité le maintien de ces sites accessibles à tous et la réalisation d'accès décents à des espaces naturels préservés sur ses deux sites de La Larre et du plateau Tercier.

C'est notre "coulée verte", elle existe depuis des millénaires, elle correspond à une attente de la population saturée de béton et malade de pollution, elle vaux sans aucun doute la coulée verte revendiquée justement par le maire de Nice Christian Estrosi pour l'amélioration du cadre de vie dans sa commune et elle à le mérite de ne rien coûter au contribuable.

Que tout le monde prenne ses responsabilités et se prononce clairement sur le sujet.

Gilles Rainero

1 commentaire:

Fina de la Murta a dit…

QUAND LA PRISON SUR LE PLATEAU TERCIER???