lundi 23 février 2009

NOTRE APPEL A LA SOLIDARITE INTER COMMUNALE N'A PAS ETE ENTENDU

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR L'AGRANDIR

Le 19 FEVRIER 2009 CONSEIL MUNICIPAL

Question écrite ;

Le 16 janvier 2009, je vous ai fait parvenir une demande d’inscrire une délibération en vue de soutenir la commune de Peillon dans sa volonté de prendre un arrêté règlementant la circulation sur son territoire, et de décider de s’associer à tout recours concernant l’arrêté préfectoral autorisant le projet de co-incinération à la cimenterie Vicat.

En effet vous ne pouvez pas ignorer qu’il convient d’achever l’étude portant sur la qualité de l’air dans la vallée des Paillons et sur ses incidences en matière de santé publique, avant toute décision quant au projet de co-incinération dans la cimenterie Vicat ou de tout autre projet pouvant être source de pollution dans notre vallée du Paillon.

A notre grand regret, nous constatons que vous ne voulez pas associer la commune à cette démarche qui conduirait à appliquer le principe de précaution devant les résultats officiels des mesures de la qualité de l’air dans les deux stations en fonctionnement dans les Paillons.

Cela est en complète contradiction les beaux principes que vous annoncez dans le Débat d’Orientation Budgétaire, nous faisant craindre que les principes énoncés se limitent qu’aux décors, sans se soucier de fond. Autrement dit les coccinelles et rien d’autre.

Sur tous les sujets d’environnement importants, d’antennes relais et de cheminées vous êtes absents.

6 commentaires:

LE PROF. assistant a dit…

DU REVE A LA REALITE

" En science sociale, la solidarité est une action bienfaisante à laquelle des hommes se sentent tenus à l'endroit d’autres hommes, généralement des membres d’un même groupe liés par une communauté de destin (famille, village, profession, entreprise, nation, et.). Ce terme est également employé par des élus politiques qui mettent en œuvre une solidarité contrainte qui répond selon eux à des devoirs moraux de la société qui les a élu. "

Arlette de la Plana a dit…

Arlette

Je trouve que cette absence de dialogue et en tout cas absence de communication, n'est rien d'autre que du mépris,
2012 approche...

BALADJI a dit…

Arlette de la plana ???
Votre commentaire me fait bondir sur ma chasse (mais peut on s attendre à mieux de la part des alcolique de rainero!!!!!)
Vous dites dans un post(message pour les bouricots)avoir participé au Conseil Municipal,vous avez donc entendu comme moi que la mairie est entierement solidaire en ce qui concerne les dechets vicat.
Les antennes relais (problème réglé)
Quand à la question envoyée en mairie pour etre lu par Mosieur rainero ,le maire l'a laissé malgré tout la lire et ce sans l'interompre.(ce qu'il aurait du faire de mon avis).
Vous etes donc de trés mauvaises foi (comme le sont d'ailleurs beaucoup d'entre vous)N'est ce pas monsieur le president de la soi disante association de la .......

Patrick Baladji

Vivre Ensemble pour La Trinité a dit…

mon pauvre général, on t'a reconnu derrière ton clavier.
C'est ton seul acte de bravoure te cacher derrière...

T'AVAN M. a dit…

UN DEUX, UN DEUX...

PATRICK
OCULTE PERSONNAGE,
QUI EN PERIODE DE CARNAVAL EST LANCÉ
TRÈS HAUT DANS LES AIRS
ET QUE TOUT LES NISSARTS CONNAISSENT BIEN...

UN DEUX, UN DEUX...
GARDAA VOOUS...
UN DEUX, UN DEUX...

LE PROF. assistant a dit…

J'ai trouvé qui est le personnage occulte des nissart
c'est:

PAILLASSOU???

" Emprunté au provençal niçois pour lequel il désigne l’un des trois personnages traditionnels du Carnaval de Nice représenté par un pantin de paille que l’on fait rebondir sur un drap. [3] [4] Du latin palea (« paille »). → voir palea "