vendredi 6 février 2009

Prélèvements « Syndicat de communes »

La volonté de la majorité municipale de transférer au Sivom Val de Banquière de plus en plus de compétences, se traduit par un pourcentage appliqué à la taxe d’habitation et à la taxe foncière.

Ces pourcentages augmentent en fonction des dépenses du Sivom pour satisfaire les prestations liées aux compétences qui lui ont été transférées, sans pour autant diminuer les taux communaux pour ces mêmes dépenses, là est le problème sans réponse.

Le tableau présente la période allant des années 2004 à 2008.




SIVOM Val de

Banquière

Année

Taux Taxe habitation

Taux Taxe foncière

Augmentation taxe Habit.

Augmentation taxe Foncière

2004

19,84 %

15,21 %

0

0

2005

19,84 %

15,21 %

+ 2,46 %

+ 1,89 %

2006

19,84 %

15,21 %

+ 2,47 %

+ 1,89 %

2007

19,84 %

15,21 %

+ 2,22 %

+ 1,70 %

2008

19,84 %

15,21 %

+ 2,55 %

+ 1,95 %

Contrairement au discourt officiel, nous démontrons que les prélèvements augmentent fortement au fil des ans, nous en apportons les preuves.

Pour figurer en 2e place des taux les plus élevés sur la taxe d’habitation au classement des communes des A.M, pour quels résultats (NM du 19.09.2008).

Cela est-il un gage de bonne gestion ?

Chacun appréciera !

« Ensemble pour La Trinité. » Anne-Marie Bousquet et Gilles Rainero.

www.rainerogilles.blogspot.com

2 commentaires:

LE CO-PISTE a dit…

LE JEUDI 31 JANVIER 2008 LE ROSSIGNOL DU 3V LIVRAIT SA PENSÉE SUR UNE FEUILLE DE CHOUX MILITANTE,
UN PETIT RAPPEL SUR LES TEXTES ESSENTIEL DU MAITRE PENSEUR,
EN EFFET IL NE CANTE PLUS, C'EST NOUVEAU IL "PANSE"!
À SUIVRE...

Bien Entendu !
" Est-ce que ça peut « durer » ?

" En d’autres termes est ce que les quelques intellos candidats qui ont provisoirement accepté de s’enrôler derrière n’importe qui vont résister et tenir le coup jusqu’à la fin ?

Ou ils l’ont fait sans réfléchir ou bien à des motifs de « représailles » et à la limite on pourrait presque les plaindre sans toutefois les comprendre. "

Titin a dit…

Présomptueux à propos de l'orthographe,
il est beaucoup moins quand il s'agit de calcul,
et si nous devons en croire le tableau des comptes municipaux,
nous ne devons pas craindre l'erreur en disant qu'il est nul en calcul, comme en circulation et stationnement, mais là encore il faut compter,
bonjour le chemin de l'olivaie,
encombrement,
gaz extra co2,
musique de pots d'échappements,

ne pas savoir compter égale un beau cadeau pour nos enfants.